Image à dessein

Autour de la Nouvelle Calédonie

Xavier-Aurélien Racine, 08/06/2024

Didier Julia : « Si vous arriviez contre la constitution, contre la démocratie, à donner le pouvoir à une petite minorité appuyée sur des bandes armées, vous aurez découvert le National-Socialisme et cela nous ne l’accepterons pas ».
Louis Mermaz : « Ce n’est pas possible de laisser trainer des mots aussi sales On n’a pas le droit de déshonorer les gens, même avec des si. Je vous demande de retirer ces mots ».
Didier Julia : « M. le président, on n’a pas le droit de déshonorer la France, même avec des actes en Nouvelle -Calédonie ».
Louis Mermaz : « M. Julia, vous me faites vraiment pitié. Je m’excuse la séance est suspendue ».
[…]
Louis Mermaz : « Je stigmatise ces paroles-là, et d’exprimer ici, mes chers collègues une très profonde réprobation, M. le Premier Ministre » :
Laurent Fabius : « Mesdames et Messieurs, utiliser le mot d’Apartheid et le mot de Nazisme pour qualifier l’attitude de la majorité et du gouvernement est indigne. Je me permettrai de vous dire Mr Seguin, s’agissant du nazisme et de ses conséquences sur la vie des Hommes que dans ma famille, moi, je sais ce que cela veut dire ».

Nouvelle Calédonie, les accords de Matignon

Le vernis craquelle

Il est des agencements qui s’encrent dans des perspectives.

Encore étudiant j’encrais ma recherche plastique dans la confrontation à l’Horreur de la haine antisémite.

Les yeux grands ouvert face à face à la souffrance et la mort, traduisant « Un si fragile verni d’humanité » à travers l’expression d’une œuvre.

Du voir à sa représentation, c’est l’engagement de l’esprit pour donner corps à la transcription qui apparait dans le produit esthétique.

Trois années de recherches dans le cadre de l’Ecole Nationale des Beaux-arts de la Réunion sous la direction d’enseignants et d’intervenants ainsi que la prise en compte de l’enseignement de Michel Terestchenko m’ont fait aboutir cette proposition de D.N.A.P en 2008 sous l’intitulé « Un si fragile vernis d’Humanité »

Je suivais un double cursus aux beaux-arts ainsi qu’en philosophie par correspondance.

“En regardant au loin, en regardant dehors Votre chair était tendre à leurs chiens policiers On me dit à présent que ces mots n’ont plus cours Qu’il vaut mieux ne chanter que des chansons d’amour” – Apollon en scaphandre intergalactique (hypotheses.org)

Je ne reviens pas ici sur l’absence de prise en compte du dossier pédagogique, le non-respect des textes définissant les modalités d’examens ainsi que le caractère humiliant des remarques et des attitudes.

La démonstration à fait l’objet d’une fin de non-recevoir.

Trois années de recherches plongées dans les affres de l’Humanité confrontées à un refus d’écoute affirmé par le rejet du diplôme avec le qualificatif de Médiocre.

Salieri répond d’avance !

S’il n’avait s’agit de la souffrance d’Hommes, jeunes et vieux, ancrée dans l’histoire continuellement répétée de la destruction, j’aurais pu être humilié

Mon parcours au Beau Art s’est arrêté le 25 juin 2008.

Ny ne figure pas la question qui avait été posée par les membres du jury Christophe Robe, Marianne Le Pommeré et Adriano Micconi à savoir si j’étais personnellement concerné.

N’est-ce pas le propre de l’empathie ?

Seize années me séparent de ce papier et aujourd’hui sont inscrits sur les murs, au même lieu qu’un panneau publicitaire, à proximité d’une quatre voies, rappelant Rwanda de Alfredo Jaar, des appels à la haine ainsi qu’aux meurtres de la commutée Juive.

RWANDA – Apollon en scaphandre intergalactique (hypotheses.org)

Seize années d’un travail de mise en garde, perdues, véritables garde-fous d’une société dont les repères s’effacent, sont détruits, brisés faisant place au renouvellement d’une haine dont Visconti nous a rappelé qu’elle concerne tout le monde dans les conséquences d’une perte d’Humanité.

Image à dessein

Le témoignage menteur

Xavier-Aurélien Racine, 31/05/2024

La main touchait une surface plane; et l’oeil, toujours séduit, voyait un relief. En sorte qu’on aurait pu demander au philosophe lequel des deux sens dont les témoignages se contredisent était un menteur.

Denis Diderot
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search